Qu’est ce qu’un concepteur vidéo learning ?

De nos jours, la vidéo est un média roi ! On y a donc recours dans des domaines variés, et notamment en formation – on parle alors de vidéo learning. Qui conçoit ces vidéos ? Et quelles sont les fonctions exactes d’un concepteur ? Nous vous proposons ici quelques éléments de réponse.
nell_concepteur_video_learning

Le vidéo learning - quelques rappels

Le vidéo learning est un format pédagogique très en vogue, que plébiscitent les apprenants. Cette méthode, comme son nom l’indique, consiste à utiliser la vidéo comme outil d’apprentissage, par exemple pour expliquer un concept ou le faire comprendre au travers d’un cas concret. Parfaitement intégrable aux modules e-learning ou au mobile learning, la vidéo se veut courte (pour une meilleure mémorisation), pourvue d’un maximum de visuels et centrée sur une notion précise. Les vidéos utilisées peuvent être de types très variés, de la simple interview filmée d’un personnage à l’animation 3D, qui a recours à des images de synthèse en volume créées entièrement sur ordinateur.

Concepteur vidéo learning : qui est-il ?

La vidéo est un outil pédagogique facile à appréhender qui fait appel à différents sens ainsi qu’aux émotions des spectateurs. Elle peut ainsi constituer une aide précieuse pour comprendre et mémoriser des contenus… à condition d’être bien pensée ! Le concepteur vidéo learning est la personne qui met sur pied la vidéo dans le respect du budget alloué, en élaborant dans un premier temps un scénario puis en la créant – ce qui peut impliquer des talents très divers en fonction du type de vidéo.

Des professionnels de l’ingénierie de formation, dont le métier n’est donc pas spécifiquement lié à la création de vidéos, peuvent tout à fait apprendre à concevoir un storyboard efficace et, grâce à un logiciel facile à prendre en main, à monter ensuite une capsule qui pourra être intégrée dans leur formation. Mais la plupart du temps, les agences de formation digitale comptent parmi leurs collaborateurs un concepteur vidéo « de métier », qui maîtrise parfaitement les techniques audiovisuelles dont il connaît les dernières évolutions. Il est aussi fréquent de faire appel à une entreprise spécialisée dans la création de vidéos, ce qui permet par exemple de miser sur des technologies récentes et attrayantes comme la vidéo à 360° ou la réalité virtuelle.

Quel est son rôle ?

Le concepteur vidéo learning est responsable de A à Z de la création de la vidéo. Si, bien sûr, d’autres personnes sont susceptibles d’intervenir, notamment pour fournir des instructions ou indications relatives au contenu, ou encore pour apporter un renfort technique, c’est bien le concepteur qui pilote le projet.

  • Le premier rôle du concepteur vidéo learning est de mettre au point un scénario et un storyboard pour la vidéo pédagogique. Cela consiste notamment à définir précisément quel type de vidéo convient le mieux au propos et au public visé, et combien de temps elle doit durer, le contenu qui doit y être enseigné, la liste des différents plans, des différentes scènes avec la durée estimée de chaque plan, éventuellement un script de ce que les personnages ou la voix-off vont dire… Créer une vidéo éducative captivante nécessite ainsi une réflexion globale en amont.
  • L’étape suivante consiste en la création de la vidéo. Comme mentionné précédemment, celle-ci peut impliquer des procédés variés : filmer avec une caméra puis réaliser un montage ou encore utiliser un logiciel d’animation en 2D ou 3D. Au-delà de cet aspect technique, le concepteur vidéo learning veille à ce que la vidéo puisse maintenir l’attention des apprenants, en minimisant notamment la charge cognitive – l’idée étant que le contenu ne soit pas trop saturé en informations sensorielles. Il peut aussi choisir d’ajouter une forme d’interactivité à son contenu, de façon à ce que les personnes qui le visionnent puissent cliquer, faire glisser ou encore survoler, ce qui mobilise davantage leur attention et leur engagement.
  • Une fois que la vidéo est finalisée et que son concepteur (de même que les éventuels commanditaires) en est satisfait, elle peut être intégrée à une formation ou tout simplement postée en ligne, par exemple sur les réseaux sociaux.

Ces articles pourraient vous intéresser