Ingénierie pédagogique (définition)

Quand on souhaite faire construire sa future maison, on fait appel à un architecte. De même, on se passe difficilement de l’expertise d’un éditeur dans le cadre de la publication d’un ouvrage. Alors pour mettre au point une formation qualitative qui réponde à des critères précis, il semble naturel d’avoir recours à la discipline qui s’y consacre : l’ingénierie pédagogique.
Ingénierie pédagogique

Définition de l'ingénierie pédagogique

L’ingénierie pédagogique, issue des sciences de l’ingénieur et de la méthode scientifique, est une approche méthodique de création et de mise en application de dispositifs de formation. Les contenus développés répondent à des objectifs pédagogiques précis et sont adaptés au profil des apprenants. Au-delà des outils auxquels elle fait appel, l’ingénierie pédagogique est une véritable démarche qui prend en compte les pratiques pédagogiques elles-mêmes. Car l’ingénieur pédagogique est un expert de la pédagogie et non des sujets qu’il contribue à rendre accessibles. Facilitateur d’apprentissage, il fait donc le lien entre les connaissances apportées par un expert du sujet traité et les participants de la formation. À noter que les formateurs et les enseignants sont parfois aussi considérés comme ingénieurs pédagogiques, dans la mesure où ils conçoivent des outils pédagogiques ciblés à leur audience.

L’étude d’un projet pédagogique s’effectue sous plusieurs angles – technique, économique, financier et social – et est axé sur 3 unités fondamentales : le temps (formation synchrone ou asynchrone), le lieu (présentiel ou distanciel) et l’action (formation individuelle ou collective).

Ingénierie pédagogique et ingénierie de formation : quelle différence ?

On différencie en général l’ingénierie de formation, située du côté du maître d’ouvrage dont le rôle est notamment de définir le cahier des charges (comme un architecte établirait un plan général), de l’ingénierie pédagogique, qui relève d’un maître d’œuvre chargé de définir précisément les objectifs pédagogiques, l’animation de la formation, et de la réaliser. En somme, l’ingénierie pédagogique est une des parties de l’ingénierie de formation. À noter que depuis la fin des années 1980, une autre tendance se dégage progressivement dans les entreprises et les organisations : l’ingénierie de formation voit en effet sa place relativisée par rapport à une approche plus large de l’ingénierie du développement des compétences.

Les 5 étapes de l'ingénierie pédagogique

On considère que 5 grandes étapes sont nécessaires, quel que soit le type de formation, pour qu’un projet aboutisse. C’est du moins ce que préconise le modèle ADDIE (Analyse, Design, Développement, Implémentation et Evaluation), né à la fin du XXe siècle aux États-Unis et particulièrement reconnu dans le monde de l’ingénierie pédagogique.

  • Phase d’analyse : on identifie les caractéristiques principales du projet dans sa globalité : compétences visées, type de public, ressources, contraintes.
  • Phase de design: les éléments rassemblés dans la phase précédente sont formalisés : les compétences visées sont transformées en objectifs pédagogiques, une stratégie pédagogique est déterminée ainsi que les moyens mis en place (techniques, outils et situations).
  • Phase de développement : on identifie et/ou on élabore la construction des outils et supports de formation. En fonction du type de projet, 2 modes de développement sont possibles : un mode simple axé sur la préparation et l’adaptation/révision des techniques et outils habituels utilisés par le formateur ; un mode plus complexe (avec la naissance d’un sous-projet) lorsque le projet est plus conséquent.
  • Phase d’implantation : on diffuse aux apprenants le système d’apprentissage mis au point.
  • Phase d’évaluation : le dispositif pédagogique est évalué en fonction des résultats obtenus (taux de participation, satisfaction des apprenants, transfert des compétences…) et du coût final dans le but d’optimiser par la suite le rapport résultats attendus / coût de la formation.

Pourquoi s’engager dans ce processus ?

Pour certains, un tel processus peut paraître quelque peu fastidieux, voire même inutile. Pourtant, comme nous l’avons vu, il ne suffit pas d’être expert dans un domaine ou d’être naturellement pédagogue pour pouvoir transmettre efficacement ses connaissances. L’ingénierie pédagogique, en revanche, est un gage d’efficience et de rentabilité. Elle offre une meilleure gestion de la complexité en ce qu’elle inventorie toutes les décisions d’ordre pédagogique que les concepteurs doivent prendre et leur propose des façons de faire qu’ils peuvent adapter à leur contexte particulier. Elle permet aussi une meilleure communication, à la fois entre les membres de l’équipe du projet et avec le demandeur du système d’apprentissage, généralement un organisme. Enfin, l’ingénierie pédagogique offre la possibilité de réutiliser le travail effectué – un moyen de fluidifier la création de nouvelles formations et de faire évoluer celles qui existent déjà.

Nell & Associés, agence de formation digitale certifiée Qualiopi, propose le pack formation ‘ingénierie pédagogique e-learning’ qui pourraient vous intéresser:

Ces articles pourraient vous intéresser