Comment réussir un atelier d’idéation ?

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
En Design thinking, un atelier d’idéation doit vous permettre de disposer d’un grand nombre d’idées. Le but est d’avoir les meilleurs concepts, ceux qui vont être innovants. Cette phase essentielle, permet d’aller de l'idée au premier prototype.
Nell_blog_Design-thinking

Qu’est-ce qu’un atelier d’idéation ?

Etymologiquement, le mot “idéation” est le dérivé de l’ancien verbe en français “idéer”, c’est-à-dire le fait de concevoir des idées. Lorsque l’on parle d’un processus d’idéation, on désigne donc une génération d’idées. Ce type d’atelier est mis en place lorsqu’une équipe a besoin de libérer sa créativité, et de créer un projet qui se veut innovant. 

En design thinking, l’atelier d’idéation va donc consister à imaginer des idées pour concevoir des produits, des services et des solutions du point de vue de l’utilisateur final. Le but est d’innover.

Quelles sont les étapes pour créer un atelier d’idéation ?

Trois stades intéressants ont été mis en évidence par le physicien Hermann Helmholtz pour aboutir à une innovation lors d’un atelier de réflexion. Un quatrième stade a ensuite été ajouté par le mathématicien Henri Poincaré. Les quatre étapes sont :

Design thinking ideation
  • la saturation : la recherche d’informations autour du problème,
  • l’incubation : l’assimilation des recherches et le temps de réflexion à tête reposé. Cette étape provoque généralement un éveil de l’imagination,
  • l’illumination : les idées jaillissent lors de l’atelier,
  • la vérification : l’analyse des idées pour voir si elles sont viables et les améliorer si besoin.

Comment former l’équipe ?

Il est important que l’équipe soit homogène. On va penser par exemple à inclure différentes professions, âges et caractères. Il est aussi judicieux de collaborer avec des personnes qui ont les mêmes objectifs ou des objectifs complémentaires. Par ailleurs, les conditions de réunion de l’équipe doivent être : la bonne humeur et la bienveillance. 

Quelles sont les conditions préalables pour créer une atmosphère créative et bienveillante de co-création ?

Dans son livre “59 seconds : Think a Little, Change a lot”, Richard Wiseman, célèbre psychologue, critique la technique du brainstorming et indique dans son livre que les décisions prises en groupe sont souvent irrationnelles. Pourquoi ? Car les personnes déterminées qui dominent la discussion, n’ont pas forcément les meilleures idées mais arrivent à convaincre l’auditoire que celles-ci sont les meilleures (consciemment ou non). Beaucoup d’autres s’auto-censurent et l’illusion de l’unanimité se crée.

Pour éviter cela, il recommande de demander aux salariés de réfléchir avant la réunion de leur côté et de noter leurs idées pour pouvoir les ressortir ensuite. Également, les personnes qui participent à l’atelier, doivent se sentir en confiance pour défendre leurs idées auprès des autres. Si le but est d’innover, il est d’autant plus important de créer un climat de confiance pour que toutes les idées sans exception, puissent être dites. On peut donc également mettre en place des méthodes lors des ateliers pour libérer la parole et la créativité des personnes présentes.

Quelles sont les méthodes phares pour libérer la créativité ?

De nombreuses méthodes existent et s’adaptent aux différents besoins.

Nous en avons sélectionné quelques-unes qui nous ont semblé pertinentes : 

  • le zéro draft : c’est l’idée de poser sur papier nos idées avant ou au début de la réunion.
  • le brainwiting : l’idée est d’écrire une idée puis de passer le papier à son voisin qui va en prendre connaissance et écrire sa propre idée. L’étape se répète ensuite jusqu’à ce que tous les participants aient pu participer. 
  • les jeux de rôles : pour une approche plus ludique, on peut demander aux participants d’incarner leur héros préféré pour répondre à la problématique. 
  • le souhait : cette technique, surtout utile pour réinventer une solution, est très simple. On part du principe que tout est possible ! Et on partage ses idées les plus folles…

Ces articles pourraient vous intéresser