Comment se déroule une formation en e learning ?

L’e-learning est un dispositif d’apprentissage en ligne de plus en plus répandu, notamment dans le monde de l’entreprise, parce qu’il offre autonomie et flexibilité aux apprenants. Un grand nombre d’organismes proposent des formations à distance dans de nombreux domaines et disciplines, et c’est aussi le cas de certaines écoles et universités. Aujourd’hui, il est donc assez simple de trouver une formation adaptée à ses besoins. Une fois inscrit, l’apprenant peut se lancer, à son rythme, dans le parcours qui lui est proposé. Mais concrètement, comment se déroule un tel cours ?
nell_formation_elearning

Un cours sous forme de modules

Les formations e-learning sont, dans la majorité des cas, construite en modules. Un module est un sous-ensemble, comme un chapitre, qui subdivise le contenu d’une formation. Cette unité d’enseignement, souvent elle-même découpée en plusieurs cours, est définie par des objectifs pédagogiques précis et structurés qui permettent in fine d’atteindre l’objectif global. L’apprenant peut suivre les modules à son rythme, quel que soit l’endroit où il se trouve, et sur le support qui lui convient (ordinateur, tablette, et même smartphone). Cette partition permet, en outre, d’adapter le parcours de formation à chacun des participants, qui a la possibilité de faire l’impasse sur les modules qui abordent des notions déjà acquises. Grâce aux nouvelles technologies, différentes modalités d’apprentissage sont intégrées aux modules.

Un grand nombre de modalités d’apprentissage

Il existe un grand nombre de modalités d’apprentissage, ce qui permet de stimuler les apprenants, de maintenir leur motivation sur le long terme mais aussi à leur faciliter l’intégration des connaissances – il est prouvé, en effet, que le fait de multiplier les modes d’apprentissage facilite la mémorisation. Les apprenants pourront donc se voir proposer des vidéos (interactives ou non), des contenus audios, des « serious games », ou jeux sérieux (sortes de jeux vidéo très courts qui, parce qu’ils sont ludiques, aident à bien assimiler le contenu), et on les invite même parfois à se plonger dans un environnement virtuel de simulation, pour une immersion parfaite.

E-tutorat

Le e-learning est un format d’apprentissage assez solitaire, qui nécessite une grande autonomie de la part des apprenants. Le risque de décrochage est globalement élevé. C’est la raison pour laquelle un tutorat numérique, ou e-tutorat, est parfois mis en place à l’échelle collective ou individuelle. Il permet d’accompagner les participants à la formation et de leur venir en aide si nécessaire, ce qui, in fine, diminue nettement le sentiment d’isolement et donc, par extension, le taux d’abandon. L’e-tuteur est le médiateur entre les apprenants et le dispositif de formation. Il peut intervenir à trois niveaux – pédagogique, méthodologique et social – de façon synchrone et asynchrone, selon les moyens de communication employés.

Récompenses ponctuelles et évaluations

Tout au long de la formation, les apprenants peuvent être récompensés avec des points, parfois liés à d’autres mécanismes de récompense (tableaux de classement, badges…). Ainsi, lorsqu’ils ont complété, avec succès, un module e-learning, ils reçoivent une forme de distinction qui les encourage à persévérer. À la fin de chaque module, ou de la formation dans sa totalité, des évaluations (éventuellement certifiantes) peuvent aussi être proposées aux participants sous des formes diverses : quiz, QCM, textes à trous, questions ouvertes, drag & drop, entretiens en ligne et même, dans certains cas, la réalité virtuelle, pour tout ce qui relève du savoir-faire.

Enquête de satisfaction

Dans certaines formations, une enquête de satisfaction est proposée aux apprenants (sans obligation de réponse), une fois qu’ils ont terminé leurs modules, afin de mesurer leur ressenti. Ce type d’enquête prend généralement la forme d’un questionnaire, mais peut aussi leur être envoyé par e-mail. Les résultats obtenus, qui restent généralement anonymes, permettent au formateur d’améliorer la formation et la conception d’éventuels futurs modules.

Ces articles pourraient vous intéresser