Au-delà de Bloom, les autres taxonomies en formation

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
La taxonomie de Bloom, qui propose une classification des niveaux d’acquisition des compétences, est un référentiel très connu dans le milieu de la pédagogie. Ce système clairement structuré et accessible à tous est de loin le plus utilisé aujourd’hui, mais il existe d’autres taxonomies, c’est-à-dire d’autres classifications, qui s’appliquent au domaine de la formation. En voici les principales.
nell_taxonomie_formation

Taxonomies des types d’apprentissages

La liste de Kearsley

Greg Kearsley, docteur en psychologie de l’éducation, est consultant et enseignant à l’université et spécialisé dans le développement de cours en ligne. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles sur l’éducation où il a notamment décrit huit catégories qui décrivent à la fois l’apprentissage (le type de connaissances impliquées) et l’enseignement (ce que l’apprenant doit être en mesure de faire). Les catégories de Kearsley sont les suivantes :

  1. Attitudes
  2. Apprentissage des faits (renseignements de base, mémorisation)
  3. Apprentissage de concepts simples
  4. Raisonnement (inférence, déduction)
  5. Apprentissage de procédures
  6. Résolution de problèmes
  7. Stratégies d’apprentissage (métacognition)
  8. Habiletés motrices

La liste de Jonassen

David Jonassen était un réformateur de l’éducation américain dont les idées ont influencé la conception pédagogique et la technologie de l’éducation. La typologie qu’il présente est la suivante (sachant pour lui, les connaissances s’utilisent et se produisent dans une forme combinée) :

  1. Connaissances ontologiques:

– Connaissances déclaratives

– Connaissances structurelles

– Connaissances conceptuelles

2. Connaissances épistémologiques:

– Connaissances procédurales

– Connaissances situationnelles

– Connaissances stratégiques

3. Connaissances phénoménologiques:

– Connaissances tacites (pas directement mobilisables, mais qui peuvent exercer une influence)

– Connaissances socio-culturelles

– Connaissances expérientielles (épisodiques)

Taxonomies des niveaux d’apprentissage

Le modèle de Bruner

Jérôme Bruner, psychologue américain du XXe siècle, était spécialiste du développement cognitif, du langage chez l’enfant et l’éducation. Il a présenté un modèle d’apprentissage en trois étapes chez l’enfant :

  1. Étape énactive : l’enfant manipule directement les matériaux

  2. Étape iconique : il traite des images mentales d’objets mais ne les manipule pas directement

  3. Étape symbolique : il manipule strictement des symboles et non plus des images ou des objets mentaux

La hiérarchie de Gagné

Robert Gagné est un psychologue américain, pionnier des sciences de l’éducation durant la Seconde Guerre mondiale, avec la formation des pilotes. Gagné a établi, à la manière de Bloom, une taxonomie des objectifs pédagogiques :

  1. Informations verbales (réciter quelque chose que l’on connaît par cœur)

  2. Compétences intellectuelles

– Discrimination (reconnaître que deux classes de choses diffèrent l’une de l’autre)

– Concept concret (classifier les choses uniquement à partir de leurs caractéristiques physiques)

– Règle (appliquer une procédure simple pour résoudre un problème ou mener à bien une tâche)

– Règle d’ordre supérieur (appliquer une procédure complexe pour résoudre un problème ou mener à bien une tâche)

  1. Stratégies cognitives (inventer ou choisir un processus mental spécifique pour résoudre un problème ou mener à bien une tâche)
  2. Attitudes (choisir de se comporter d’une façon qui reflète une valeur ou une croyance nouvellement acquise)

5. Habiletés motrices (exécuter une tâche physique selon une norme spécifiée)

Taxonomies des niveaux d’enseignement

Le modèle de Mayes et Fowler

Terry Mayes, professeur émérite en Grande-Bretagne, spécialiste des technologies de l’éducation, et C.J. Fowler, également professeur émérite à Londres, dans un institut de neurologie, ont présenté un modèle pédagogique simple, applicable à l’apprentissage numérique. Ce modèle est constitué de trois étapes :

  1. Conceptualisation (interaction entre le cadre de compréhension préexistant de l’apprenant et une nouvelle exposition)
  2. Construction (processus de construction et de combinaison de concepts à travers leur utilisation dans l’exécution des tâches significatives)

  3. Application (test et optimisation des conceptualisations grâce à utilisation dans des contextes appliqués)

Les niveaux de Merrill

David Merrill est un chercheur en éducation américain spécialisé dans la conception et la technologie pédagogiques. Dans un ouvrage paru en 2006, il définit quatre niveaux d’enseignement :

  1. Niveau zéro : Informations seulement

Présentation de l’information, avec ou sans accompagnement des questions de rappel

2. Niveau 1 : Démonstrations cohérentes

Guidage des apprenants. Utilisation efficace et pertinente de médias

3. Niveau 2 : Feedback

Feedback correctif. Ce coaching doit diminuer graduellement

4. Niveau 3 : Tâches

Progression de tâches

Nell & Associés, agence de formation digitale certifiée Qualiopi, vous propose ces formations qui pourraient vous intéresser:

Ces articles pourraient vous intéresser