Les bonnes pratiques pour concevoir un synopsis de formation

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Vous entamez un processus de conception d’une nouvelle formation ? Avant de vous lancer dans la rédaction – ou dans tout type de mise en forme – il est nécessaire d’avoir une idée limpide du contenu de cette future formation, de la façon dont ce contenu sera agencé, et des outils nécessaires à la transmission des informations. Il vous faut donc structurer par écrit un déroulé pédagogique. Le synopsis est le document de référence conçu à cet effet et qui sert de base, et même de guide, à chaque étape de création d’un parcours de formation. Découvrez dans cet article les bonnes pratiques pour concevoir un synopsis de qualité.
nell_synopsis_formation

Pourquoi concevoir un synopsis de formation ?

Concevoir une formation dynamique et efficace nécessite une préparation rigoureuse. La rédaction d’un synopsis donne lieu à une vision globale et relativement précise du résultat que l’on souhaite obtenir, ce qui permet de s’assurer de la réussite et de la viabilité de son projet. Et comme pour n’importe quel type de travail créatif, le fait d’avoir préalablement construit un plan (ou une maquette) est la garantie d’une structure solide, avec des articulations logiques (ici entre les différents modules, par exemple). Ce fil rouge permettra, à chaque étape de la conception, d’ordonner d’emblée toutes les informations délivrées, et de ne pas en oublier. Enfin, le fait d’avoir mis au point un synopsis, même si cette démarche peut s’avérer chronophage, constitue un bon moyen de gagner en efficacité au moment de produire la formation : avec tous les éléments préalablement pensés et organisés, la création des modules est nettement plus rapide.

Bien construire son synopsis

Voici les cinq phases clefs de la conception d’un synopsis. Il est recommandé d’utiliser un tableur, type Excel (Numbers sur Mac) pour une présentation optimale. Vous pourrez alors, par exemple, créer une colonne pour chaque module. N’hésitez pas à utiliser des couleurs pour une meilleure lisibilité.

Identifier précisément les contenus traités

La première étape de la conception d’un synopsis consiste à identifier précisément les contenus à traiter et les types de connaissances à acquérir, et à les délimiter – c’est-à-dire à exclure tout ce qui ne fera pas partie de la formation.

Définir des objectifs de formation auxquels correspond une stratégie pédagogique

Les objectifs de formation correspondent aux nouvelles capacités ou compétences que les apprenants doivent acquérir grâce à la formation. Par exemple, l’objectif d’une formation en rédaction journalistique peut être de gagner en aisance rédactionnelle, en efficacité et en rapidité. Veillez à ce que les objectifs que vous fixez soient suffisamment spécifiques, mais aussi réalistes, c’est-à-dire accessibles aux apprenants. La stratégie pédagogique, quant à elle, consiste en un ensemble de moyens, outils et activités qui permettent d’atteindre ces objectifs : cas pratiques, ateliers d’écriture, brainstormings, travail collaboratif…

Définir la structure de la formation

Il est indispensable de déterminer une structure rigoureuse pour sa formation. En suivant un fil conducteur, vous pouvez détailler chaque séquence avec la durée prévue. Cela vous permettra de vérifier que les séquences ou modules sont équilibrés. Cette structuration vous donne en outre, en tant que concepteur (et éventuellement formateur), un calendrier à suivre.

Choisir les médias / supports de diffusion utilisés et leur fonction

Le choix des médias a un rôle important à jouer puisque ce sont eux qui, en quelque sorte, vont donner sa forme au contenu. Idéalement, il convient de présenter une même connaissance sous différentes formes (auditive et visuelle, par exemple), pour une meilleure assimilation. Chaque média doit alors être pensé en complémentarité avec les autres médias et aura une fonction spécifique dans le processus d’apprentissage. Attention à ne pas choisir les supports de diffusion uniquement parce qu’ils sont attrayants : c’est l’efficacité pédagogique qui prime.

Définir les modalités d’évaluation

Il est nécessaire de prévoir une évaluation des acquis en termes de connaissances et de compétences liée aux objectifs initialement définis pour cette formation. Il convient pour cela de fixer la fréquence des évaluations et le moment où elles interviennent. Ensuite, vous pourrez décider des outils d’évaluation adaptés à votre formation : tests pratiques, interrogations orales, quiz en ligne, QCM… Il peut aussi s’avérer utile de prévoir un outil de mesure de la satisfaction des participants sur tous les éléments du dispositif – cela vous permettra d’améliorer certains aspects de la formation, si nécessaire.

Ces articles pourraient vous intéresser