Qu’est ce que les neurosciences ?

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Où est stockée la mémoire au sein du cerveau ? Qu’est-ce que la conscience ? Quelles sont les relations entre perception et réalité ? Autant de questions – et il y en a bien d’autres – qui fascinent les hommes, probablement depuis la nuit des temps. Un groupe de disciplines rassemblées sous le nom de neurosciences se consacre à les élucider et nous dévoile, au fur et à mesure que les recherches progressent, l’étonnant fonctionnement du cerveau, et plus largement du système nerveux humain.
Neurosciences

Définition

Le terme neurosciences désigne l’ensemble des études scientifiques portant sur le système nerveux, un réseau complexe responsable de la coordination des actions avec l’environnement extérieur et de la communication rapide entre les différentes zones du corps. Celui-ci est composé d’une structure centrale, le cerveau et la moelle épinière (située au sein de la colonne vertébrale), et d’une structure périphérique qui comprend des ganglions et des nerfs. Les neurosciences portent à la fois sur la façon dont le système nerveux est structuré et sur son fonctionnement, et ce à très petite échelle comme au niveau macroscopique : les organes, voire même l’organisme dans son ensemble. Initialement cantonnée à la biologie et la médecine, elles sont désormais caractérisées par un champ de recherche très élargi au sein duquel de nombreuses disciplines interagissent. C’est sans doute ce qui a permis aux chercheurs d’accéder à de formidables clés d’analyse sur le fonctionnement de notre cerveau.

Organisation et méthodes

Le champ de recherches en neurosciences, nous l’avons dit, est transdisciplinaire. Les différentes (et très nombreuses) disciplines concernées peuvent être regroupées en grandes familles.

  • Les sciences biologiques des neurosciences: neurobiologie, neuroanatomie, neuropharmacologie…
  • Les sciences médicales des neurosciences : neurologie, psychiatrie…
  • Les sciences cognitives des neurosciences : neurosciences comportementales, cognitives, sociales, affectives…
  • L’ingénierie et la technologie : imagerie cérébrale (IRM, tomographie), neuro-ingénierie (dont l’électro-encéphalogramme)…

À noter que récemment, de nouvelles disciplines liées aux neurosciences ont émergé, dont la philosophie des neurosciences, ou neurophilosophie.

En termes de méthode, l’étude du système nerveux est principalement axée sur deux approches. L’approche ascendante (ou bottom-up, c’est-à-dire littéralement « de bas en haut ») étudie les éléments au fondement du système nerveux dans le but de comprendre le fonctionnement de l’ensemble. L’approche descendante (top-down, ou « de haut en bas ») se concentre sur les manifestations externes du fonctionnement du système nerveux, de façon à comprendre son organisation et son fonctionnement.

Neurosciences et apprentissage

Les neurosciences sont d’une aide précieuse pour décrypter le fonctionnement de notre cerveau, quel que soit le contexte. De nombreuses études sont notamment menées pour comprendre comment il réagit lorsqu’il doit apprendre : acquérir des savoir-faire et des savoirs. Les résultats de ces recherches nous aident à améliorer les méthodes d’enseignement existantes et à en imaginer de nouvelles qui facilitent l’acquisition des connaissances. On sait par exemple aujourd’hui que la pratique et la répétition d’une tâche est un moyen de libérer une partie du cerveau pour amasser de nouvelles informations. Une action suffisamment répétée, en effet, devient fluide et ne nécessite plus d’avoir recours à sa mémoire. Le fameux adage dit donc vrai : répétition est bien mère de pédagogie. Autre exemple : l’attention. Elle permet au cerveau de sélectionner des informations et entre en jeu dans le processus de mémorisation. Sa faculté de sélection peut néanmoins porter préjudice : des éléments utiles ne sont parfois pas pris en considération. Il convient ainsi de veiller, dans le cadre d’une formation, à ce qu’un apprenant puisse se focaliser sur le plus important avec la mise en place, entre autres, d’un parcours pédagogique clair où les objectifs d’apprentissage sont explicitement mentionnés.