Qu’est-ce qu’un bloc de compétences en formation ?

Une compétence résulte d’une combinaison d’un ensemble de savoirs, savoir-faire et savoir être qui permettent d’agir de manière adaptée en situation d’exécution. Elle s’acquiert en partie grâce à un apprentissage formel, par exemple par le biais d’une formation. Lorsqu’on brigue un poste dans un domaine professionnel, l’acquisition préalable d’un certain nombre de compétences est généralement requise. Mais comment faire reconnaître ces compétences spécifiques (qui ne représentent qu’une partie de nos savoirs et savoir-faire), sans impérativement s’engager dans une formation en continu ? La maîtrise de blocs de compétences constitue l’une des réponses possibles à cette problématique.
nell_bloc_de_competences

Définition

La notion de bloc de compétences a été introduite par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, qui réforme en profondeur la formation professionnelle continue et l’apprentissage, avec notamment la création du Compte personnel de Formation (CPF). À noter cependant que les blocs de compétences ont réellement été institutionnalisés avec la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Leur définition législative est donnée à l’article L. 6113-1 du code du travail : « Les certifications professionnelles sont constituées de blocs de compétences, ensembles homogènes et cohérents de compétences contribuant à l’exercice autonome d’une activité professionnelle et pouvant être évaluées et validées. »

Un bloc de compétences, ainsi, désigne une partie d’un diplôme : un composant de certification qui peut être validé séparément du reste et qui est acquis à vie. Il peut être transversal (management, gestion de risques…) ou disciplinaire (analyse financière, relation client…). Attention, un bloc de compétences ne se confond pas avec un module de formation, qui est un processus pédagogique d’apprentissage et non une certification à part entière.

À quoi servent les blocs de compétences ?

Les organismes de formation professionnelle se servent des blocs de compétences pour structurer, en les subdivisant, les référentiels des certifications (qui correspondent à des diplômes). Ces dernières peuvent ainsi se faire indépendamment les unes des autres, ce qui rend la montée en compétences plus ciblée et plus digeste, notamment pour les personnes en poste, mais aussi plus accessible financièrement : pour toute certification éligible au CPF, les blocs de compétences le sont aussi.

Les blocs de compétences, de fait, répondent parfaitement aux besoins des entreprises qui sont tenues d’assurer la formation continue de leurs salariés de façon à assurer leur autonomie dans leur activité professionnelle et leur employabilité jusqu’à la fin de leur carrière. Les compétences métier sont donc divisées en blocs qui correspondent à un référentiel précis, et permettent d’aboutir à une certification reconnue par l’état. Enfin, les blocs de compétences constituent, du moins dans certains cas de figure, un moyen de créer des passerelles entre les diplômes et de simplifier la mobilité professionnelle.

Où trouver les blocs de compétences ?

Les certifications enregistrées au RNCP (le Répertoire national des certifications professionnelles, qui recense les diplômes reconnus en France et délivrés par l’État) sont les seules à être découpées en blocs de compétences. Il peut s’agir de diplômes et titres professionnels délivrés par l’État aussi bien que de diplômes et titres créés par les ministères, les organismes de formation et les branches professionnelles. Les certifications et habilitations du RS (le Répertoire spécifique, qui contient les habilitations et compétences transversales et complémentaires) ne sont donc pas décomposées en blocs.

Le site France Compétences propose un moteur de recherche permettant de consulter les blocs de compétences qui composent chaque certification du RNCP. Attention, toutes les certifications n’ont pas encore effectué ce travail de découpage.

Ces articles pourraient vous intéresser