Les outils gratuits pour donner une classe virtuelle

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
La classe virtuelle, un mode de formation de plus en plus prisé, reproduit à distance les conditions d’une formation traditionnelle en salle : les apprenants sont formés en direct via une application de vidéoconférence. Il existe un nombre croissant d’applications de ce type, dont certaines sont gratuites. Cet article se propose d’en présenter les principales.
nell_classe_virtuelle

BigBlueButton

BigBlueButton est un logiciel Open Source (et donc gratuit) développé spécifiquement pour la formation à distance, et particulièrement plébiscité pour la classe virtuelle. Il possède en effet un grand nombre de fonctionnalités (sondage, tableau blanc, partage de fichiers, diffusion de vidéos, chat, réalisation de sondages, possibilité d’écrire des sous-titres en temps réel, création de sous-groupes… ) et est très intuitif : sa prise en main est rapide, même pour les moins aguerris à l’informatique. En outre, BigBlueButton s’intègre à de nombreux LMS, dont Moodle.

Jitisi

Jitsi, anciennement SIP Communicator, est un plug-in Chrome et Moodle Open Source gratuit et très complet. Il est connu notamment pour sa faible latence et sa bonne qualité d’image et de son, si bien qu’il a été choisi pour être le logiciel de visioconférence officiel de l’État français ! Intuitif, Jitsi propose des fonctionnalités essentielles : partage d’écran, « raise your hand », chat… sans avoir besoin de compte ni d’installation de logiciel. Enfin, sur le plan de la sécurité et du respect de la vie privée des utilisateurs, Jitsi, entièrement crypté, est l’un des outils les plus performants.

Webroom

Webroom est une plateforme particulièrement adéquate pour les petites classes virtuelles (jusqu’à 12 personnes). Facile d’utilisation, elle permet, sans création de compte et sans limite de temps, de donner des cours virtuels en haute qualité audio et vidéo. Les espaces de travail (« workspaces ») qu’elle met à disposition sont très pratiques pour partager des informations et effectuer des annotations. À noter cependant que Webroom ne permet pas d’enregistrer les réunions.

Zoom

Zoom est sans doute l’un des outils de visioconférence les plus connus, notamment depuis la crise sanitaire et les nombreuses semaines de confinement auxquelles elle a donné lieu. Si Zoom est le plus souvent utilisé pour les réunions de travail ou pour les discussions en famille ou entre amis, il s’adapte aussi très bien aux classes virtuelles, même lorsque le nombre de participants est élevé (jusqu’à 100 avec la version gratuite). Si Zoom est moins complet que les outils spécifiquement dédiés à la formation, comme BigBlueButton, il possède toutefois un nombre assez important de fonctionnalités, dont un historique des réunions (et donc des cours) accessible depuis son compte, qui s’avère particulièrement utile pour les classes virtuelles. Attention, la version gratuite de ce logiciel limite les réunions à 40 minutes, ce qui peut être insuffisant pour un cours.

Microsoft Teams

Teams, à l’instar de Zoom, est un logiciel de vidéoconférence très utilisé mais moins complet que les outils spécifiquement dédiés à la formation digitale. Sa version gratuite, qui nécessite tout de même la création d’un compte, est également moins poussée que celle offerte avec l’abonnement Microsoft 365. Toutefois, Teams s’adapte bien à la classe virtuelle et offre d’ailleurs un certain nombre d’avantages, comme la possibilité de stocker des fichiers partagés, une synchronisation du calendrier avec Outlook, les sous-titres en direct ou encore l’enregistrement des sessions.

Blackboard

Blackboard Collaborate est une solution d’apprentissage collaboratif en ligne conçue pour être simple d’utilisation et adaptée aux flux de travail propres au domaine de la formation (qu’il s’agisse de classes virtuelles, d’un apprentissage hybride ou de cours en ligne). Elle possède de nombreuses fonctionnalités ciblées sur l’apprentissage, comme, pour n’en citer que quelques-unes, le tableau blanc interactif, le partage de fichiers, la possibilité de faire des sondages ou des votes, ou encore la gestion de contenus et des évaluations. L’utilisation de Blackboard pour une classe virtuelle ne nécessite pour les apprenants aucune installation.

Ces articles pourraient vous intéresser