Qu’est-ce que la gamification en formation ?

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Le jeu est traditionnellement associé à l’enfance. Dès le plus jeune âge, l'apprentissage se fait en jouant. Pourtant, cette pratique se perd peu à peu quand nous devenons adultes. Comment intégrer à nouveau la gamification dans un dispositif de formation ?
Nell_blog_gamification-formation

Apprendre et jouer, est-ce possible ?

Le jeu est un outil très pratique pour apprendre. Il n’est pas préservé qu’aux enfants ! Il suffit de constater l’intérêt grandissant des adultes pour les jeux vidéos ou les escapes games. En formation, la gamification, ou serious game, est l’aptitude à transmettre les connaissances à travers le jeu. L’objectif de la ludification est de favoriser l’apprentissage et d’augmenter l’engagement des participants.

Comment ? Grâce à la ludification des dispositifs de formation, les émotions positives sont favorisées. On sait aujourd’hui que les émotions positives donnent l’opportunité aux formateurs de construire ensemble, d’induire l’adhésion, d’éveiller l’attention et donc d’améliorer l’apprentissage.

Quelles sont les bonnes pratiques ?

Stanislas Dehaene, neuroscientifique reconnu, a catégorisé les différents éléments pour un apprentissage réussi :

  • la captation de l’attention : aucune information n’est mémorisée si elle n’est pas d’abord amplifiée par l’attention et la prise de conscience. Cela suppose que l’apprenant ne doit pas être distrait par des stimulis extérieurs.
  • L’engagement actif : un apprenant passif est un apprenant qui mémorise moins d’informations. Pour éviter cela, il est conseillé de mixer différentes modalités d’apprentissage pour que l’apprenant pratique, se questionne, émette des hypothèses…
  • L’acceptation des erreurs : l’apprenant qui s’engage doit rapidement recevoir un « retour sur erreur ». S’il a faux, il a la possibilité de « remettre à jour son modèle mental ». Ce qui est intéressant à retenir également, c’est qu’un apprenant stressé va retenir moins bien les informations qu’un apprenant détendu.
  • La consolidation : le but est de passer d’un apprentissage superficiel vers des circuits cérébraux profond. Pour cela, la meilleure méthode reste la répétition. Pour mémoriser efficacement un apprentissage, il faut réviser nos connaissances à intervalles réguliers et croissants.

Le jeu apparaît alors comme une solution efficace pour un apprentissage réussi. Il capte l’attention et engage activement l’apprenant. Le retour sur erreurs est immédiat et la répétition est facilitée.

Il existe également des règles pour mettre en place une bonne gamification. La plus connue est la règles des 3P : plaisir, pédagogie et performance.

Le Plaisir est indispensable dans un processus de gamification. Participer à un jeu, ne nous donne pas l’impression d’apprendre mais de s’amuser. L’apprenant mémorise plus rapidement en prenant du plaisir.

La Pédagogie est également un élément très important. La formation doit être personnalisée et individualisée pour que l’apprenant se sente impliqué.

La Performance est le dernier P. En effet, la gamification va placer naturellement des objectifs que les apprenants devront atteindre. Ces objectifs peuvent être fixés par les formateurs ou par les apprenants. Un système de récompense peut être mis en place.

Quelques exemples de gamification

Voici quelques méthodes de gamification :

  • Elaborer une compétition : la compétition entre les apprenants est une technique simple et efficace pour attirer leur attention. Ils retiendront également plus facilement les informations dans le but de gagner.
  • Créer un jeu de rôle : se mettre à la place d’un personnage permet à chaque participant d’appréhender un problème avec une nouvelle vision.
  • Rechercher les informations dans le monde réel :chercher l’information sur internet ou dans son environnement
    personnel va inciter l’élève à faire évoluer son autonomie.
  • Proposer des récompenses : les récompenses sont un bon moyen de motiver votre groupe. Vous pouvez attribuer des points, un diplôme, un système de bonus etc. Cependant, il est recommandé de faire des récompenses aléatoires pour éviter que vos apprenants soient dans un état de stress afin de garder que l’aspect amusant de la compétition.
  • Utiliser des jeux de société : de plus en plus d’entreprises conçoivent des jeux de cartes ou d’autres types de jeux.

En conclusion, la gamification c'est...

La gamification est une modalité d’apprentissage ludique qui vise à instruire l’apprenant sans contrainte.

Enfin, il est important de préciser qu’un jeu ludique est avant tout présent pour accompagner l’apprenant dans sa formation. L’apport technologique ou l’originalité de la modalité ne sont pas des facteurs prédominants pour une gamification réussie.

Vous souhaitez mettre en place une formation digitale ? Notre équipe d’experts e-learning peuvent vous aider

Ces articles pourraient vous intéresser