Comment garder l’attention et la concentration de ses élèves lorsque l’on fait des formations en ligne ?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Il est parfois compliqué pour des élèves de suivre les cours qui sont en ligne, surtout en cette période de confinement qui va sûrement durer encore plusieurs semaines. En effet, les distractions sont multiples à la maison et les formateurs doivent conjuguer avec ces nouvelles dispositions et ces nouveaux outils. Comment garder l’attention des élèves lorsque vous faîtes du e-tutorat ?
e-tutorat

La chronopsychologie au secours des formateurs pour maîtriser la concentration des élèves

La chronopsychologie est l’étude des rythmes psychologiques. En respectant ces rythmes, vos élèves auront plus de chances d’être attentifs et concentrés. C’est un facteur important pour la concentration des élèves.

La chronopsychologie nous apprend que les efforts de concentration varient en fonction de plusieurs critères :

  • La pénibilité de la tâche : plus la tâche est compliquée à réaliser, plus l’effort de concentration est important pour les élèves. Il faut donc savoir évaluer la pénibilité et déterminer les besoins en pauses.
  • La fatigue : la fatigue nuit à l’attention et la concentration. Ce n’est pas nouveau. Mais si vous sentez que vos élèves sont fatigués, vous pouvez adapter les activités en fonction de leur niveau de fatigue. Certains ont pris l’habitude par exemple de demander à chaque début de séance, comment se sentent les élèves pour évaluer leur niveau d’attention et concentration.
  • Les heures clés : les scientifiques ont établi des heures clés qu’il est bon de respecter. La matinée, nous sommes plus enclins à la concentration. Vers 13h, l’attention décline. Après le déjeuner, le corps est en pleine digestion et il est conseillé de s’occuper de travaux qui ne demandent pas une grande concentration. Puis vers 19h, l’attention diminue à nouveau et il est donc conseillé de s’occuper de nos activités familiales ou de faire une grande pause. Egalement, dès qu’on ressent une certaine fatigue, il est important de faire une pause pour le cerveau.

Ainsi en tant que professeur ou e-tuteur, si vous respectez les besoins physiologiques des élèves, il y a de grandes chances qu’ils soient plus concentrés et donc moins dissipés.

Arrêter les distractions

Aujourd’hui, les distractions sont nombreuses, surtout avec les possibilités qu’offre internet. Les sollicitations sont également de plus en plus nombreuses.

Lorsque le cours en ligne commence, il est nécessaire de couper toutes les autres sources de distraction comme Netflix, les jeux vidéos, Youtube… Même en fond sonore ! Il est donc important de rappeler à ses élèves que les distractions sont bienvenues après les cours. Pour les motiver, vous pouvez leur dire que cela peut être leur récompense ! Vous pouvez créer aussi vous-même vos récompenses pour les élèves qui sont attentifs.

Il est également nécessaire pour les élèves de s’isoler dans un lieu calme. Le bruit peut être une perturbation très importante, surtout pour les élèves habituellement dissipés. Le lieu est donc important : on préconise un bureau dans un lieu calme, sans interruption ni distraction.

Cela est d’autant plus important, qu’il a été prouvé à maintes reprises que notre cerveau n’est pas aussi multitâche que nous le pensons. Le neuroscientifique Jordan Grafman, a tenu ces propos : « En fait quand vous faites plus d’une chose, vous les ordonnez et vous décidez toujours laquelle faire à quel moment”. Cela est surtout valable pour les tâches qui demandent une certaine concentration.

Garder une interaction avec les élèves pour garder leur concentration

Tous les professeurs et formateurs qui se sont exprimés sur leur expérience concernant les formations digitales, se sont accordés pour dire que les interactions avec les élèves restent indispensables.

Pour cela, vous pouvez continuer à poser des questions avec le système de tchat. Certains professeurs n’hésitent pas également à utiliser des nouveaux outils comme Whatsapp pour garantir leur disponibilité aux élèves.

Pour dynamiser votre formation en ligne, vous avez également des outils de jeux en ligne dédiés à l’enseignement à distance comme Kahoot. Canopé propose également une plateforme pour créer soi-même ses activités en ligne, Quizinière, pour les enseignants. Avec cet outil, le professeur peut créer des exercices entiers avec des évaluations sous forme de QCM par exemple et annoter des corrections. Pratique !

En conclusion, pour que les élèves restent concentrés, il est indispensable de prendre en compte leur nouveau lieu de travail et leurs besoins physiologiques. Il est également intéressant d’inclure les nouvelles technologies dans leur apprentissage pour compléter les cours à domicile.

Ces articles pourraient vous intéresser