Interview de Thomas DE PRAETERE, Chief of Executive Office (CEO) chez Dokeos

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Thomas de Praetere, Chief of Executive Officer (CEO) de DOKEOS, a répondu à nos questions. Découvrez dans cette interview les spécificités de la plateforme et les évolutions à venir...
Thomas De Praetere Dokeos

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Thomas DE PRAETERE, CEO de DOKEOS, nous accompagnons plusieurs centaines d’entreprises en France dans leurs projets Digital Learning.

Comment vous est venu l’idée de développer une plateforme LMS ? (ou : qu’est-ce qui vous a poussé à créer votre plateforme LMS ?)

J’étais prof à la fac en 1999 et nous étions aux balbutiements du Digital Learning. Quelques collègues m’ont demandé de les aider à former en ligne. En 2004, une entreprise pharmaceutique de Sèvres m’a demandé de développer un parcours complet de formation pour des milliers d’employés, j’ai alors construit, avec quelques partenaires, une ébauche de LMS professionnel. Nous étions lancés.

Pouvez-vous définir votre plateforme en trois mots ?

Belle, Ergonomique, Personnalisable.

Quels sont, selon vous, les trois points forts de votre plateforme ?

La simplicité, la Sécurité et les tableaux de reporting consolidés.

Qu’est-ce qui différencie votre plateforme des autres plateformes du marché ?

Notre concept est complètement différent. Nous ne proposons pas un LMS mais une solution clés en mains. Chaque projet est différent et nous accompagnons notre client dans une logique de Quick Win vers un catalogue de formation complètement structuré et opérationnel en quelques semaines.

Quel accompagnement proposez-vous à vos clients ? (prise en main, assistance technique, maintenance…)

De plus en plus, nos clients évoluent vers une approche All Inclusive comme dans un hôtel. On s’occupe absolument de tout : création d’un portail de formation, mise en place des contenus, design, formation à la prise en main, mesure de la performance et surtout intégration avec les besoins du département des Ressources Humaines : générer des données pertinentes sur les compétences des collaborateurs, suggérer des pistes de recrutement en interne, garantir les audits externes et faire évoluer le périmètre applicatif au fil du temps.

Quelles sont les évolutions prévues d’ici un an ou deux ? La période particulière que nous vivons actuellement vous amène-t-elle à revoir votre roadmap ?

Ceci est top secret. Nous avons acquis une avance considérable sur nos concurrents et nous ne voulons pas la perdre.

Que conseillez-vous à une personne qui souhaite créer sa première formation en ligne ?

Obtenir un mois gratuit chez nous, se concentrer sur la création des quiz qui définit le référentiel de compétences. Ne pas se perdre dans une création multimédia complexe, mais aller rapidement sur le terrain pour obtenir un retour des utilisateurs, comme dans une approche marketing.

Selon vous, quelle va être la formation du futur ? Et quel sera le rôle des plateformes LMS plus tard ? (ex : IA, automatisation…)

On ne parle déjà plus de LMS mais de catalogues de formation. L’avenir est à l’auto-formation continue validée par des interviews en visioconférence. Nous avons d’ailleurs développé un outil de visioconférence appelé Dokeos LIVE et qui permet de réaliser ces entretiens à distance.

Ces articles pourraient vous intéresser