Les plateformes e-learning, vraiment accessibles ?

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
L'accessibilité numérique est un véritable enjeu pour les personnes en situation de handicap moteur, visuel, auditif ou cognitif. De nombreuses plateformes e-learning se disent accessibles, mais le sont-elles vraiment ? Voici quelques bonnes pratiques pour le découvrir.
Nell_blog_accessibilité numérique

Les plateformes e-learning vraiment accessibles au handicap mental ?

Pour chaque handicap, on peut se demander si les plateformes e-learning sont vraiment accessibles. Les personnes atteintes d’un handicap mental ont des difficultés de réflexion, de compréhension et de conceptualisation. Pour les aider, nous vous conseillons d’abord d’utiliser une police sans empattement comme Arial ou Verdana. Ensuite, écrivez avec une taille de police moyenne entre 12 et 14. De plus, n’oubliez pas de mettre les mots clés en gras afin de faciliter la compréhension du texte et sa hiérarchie. A l’inverse, nous vous déconseillons d’utiliser des abréviations, des métaphores et des dates.

Au handicap moteur...

Le handicap moteur se caractérise par une capacité limitée pour un individu de se déplacer ou de bouger certains membres. Par exemple, une personne paraplégique peut réaliser certaines actions qu’une personne tétraplégique ne peut pas. Les personnes avec un handicap moteur nécessitent un accès à l’écran par le clavier. Cela signifie que les touches du clavier doivent remplacer une souris. On peut également installer des logiciels de reconnaissance vocale. Ces logiciels permettent aux apprenants d’être indépendants dans leur formation et d’accéder aux contenus. Enfin, il est recommandé de ne pas chronométrer les quiz et de ne pas lancer la lecture automatique des vidéos.

Au handicap visuel...

Il est important pour une personne malvoyante de lire le texte facilement. Pour cela, il faut donner à la police une taille correcte. Il faut également mettre un niveau de contraste suffisamment élevé avec un rapport de 4.5 :1. Cela permet à l’apprenant de différencier le fond et la forme. Ce rapport peut être tester sur Colour Contrast Analyser.Il peut être utile d’ajouter des jeux de loupe ou des agrandisseurs de texte.

Enfin, pensez que lesaveugles ou les malvoyants utilisent des lecteurs d’écran. Il s’agit d’un logiciel d’assistance technique qui retranscrit par synthèse vocale et/ou sur un afficheur braille ce qui est affiché sur un écran. Ainsi, le logiciel sur lequel vous créez un contenu doit être capable de recevoir un lecteur d’écran.

Au handicap auditif...

Concernant les personnes avec un handicap auditif, plusieurs solutions s’offrent à vous. Tout d’abord, les sous-titres qui sont indispensables ou des vidéos en langue des signes. Il est également primordial d’illustrer votre contenu par des visuels et de la couleur. Enfin, pensez à retranscrire les contenus audiovisuels par des textes.

La plateforme e-learning Articulate, vraiment accessible ?

Articulate Storyline 360 possède certaines fonctionnalités pour créer des modules e-learning qui respectent les directives d’accessibilité des contenus web. Pour s’adapter à n’importe quel handicap, Storyline 360 propose un large choix d’outils.

Par exemple, afin d’optimiser votre module pour des utilisateurs sourds ou malentendants, vous pouvez ajouter des sous-titres. Pour cela, il suffit de les importer ou de les créer à l’aide de l’éditeur intégré de Articulate Storyline 360. C’est très facile, cliquez dans la barre du haut sur « Options » puis « Ajouter des sous-titres ». De plus, vous pouvez ajouter des raccourcis clavier grâce à des déclencheurs pour les handicaps moteurs. Par exemple, pour passer à la diapositive suivante, ajouter un déclencheur « Passer à la diapositive suivante quand l’utilisation clique sur ce bouton ». Vous pouvez également fournir des solutions différentes que des interactions par glisser-déposer qui nécessitent une souris. Enfin, pour les aveugles et les malvoyants, Storyline est compatible avec les lecteurs d’écran NVDA, TalkBack et JAWS.

Si ces quelques outils permettent de rendre des modules e-learning plus accessibles, c’est encore insuffisant. Les concepteurs restent encore dépendants des outils qu’ils utilisent et sont frustrés de ne pas pouvoir en faire plus. Nous espérons que de nouveaux outils plus adaptés voient le jour prochainement.

Vous souhaitez rendre vos modules e-learning accessibles ? Contactez un expert de chez Nell & Associés !

Ces articles pourraient vous intéresser