Les verbes de la taxonomie de Bloom

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
La taxonomie de Bloom est un référentiel conçu par le psychologue américain et spécialiste de l’éducation Benjamin Bloom, avec l’aide d’un certain nombre d’autres universitaires. Il propose une classification des niveaux d'acquisition des compétences établie sous forme hiérarchique, de la restitution de faits à la manipulation complexe de concepts. Pour ce faire, Bloom a recours à un grand nombre de verbes qui constituent de puissants outils de planification pédagogique.
nell_taxonomie_bloom

À chaque niveau d’apprentissage un groupe de verbes spécifiques

La taxonomie de Bloom classe les objectifs d’apprentissage du domaine cognitif en six niveaux, du plus simple au plus complexe :

– connaissance (savoir observer et se souvenir d’une information pour ensuite la restituer),

– compréhension (pouvoir comprendre et expliciter les données),

– application (appliquer l’information à une situation concrète),

– analyse (« disséquer » une idée, en expliquer les tenants et les aboutissants),

– synthèse (reformuler des informations pouvant être issues de différentes sources pour en faire un nouveau tout),

– évaluation (juger de la valeur d’un sujet dans un but précis).

À ces six niveaux correspondent des verbes d’action qui permettent d’identifier les objectifs pédagogiques, mais aussi de formuler de manière plus limpide les objectifs des activités d’apprentissage en termes de « capacité à ».

définir, identifier, décrire, reconnaître, dire, expliquer, réciter, mémoriser, illustrer, citer, indiquer, faire correspondre, reconnaître, sélectionner, examiner, localiser, réciter, énumérer, enregistrer, lister, citer, étiqueter…

résumer, interpréter, classer, comparer, contraster, déduire, relier, extraire, paraphraser, citer, discuter, distinguer, délimiter, étendre, prédire, indiquer, traduire, interroger, associer, explorer convertir…

résoudre, changer, relier, compléter, utiliser, enseigner, articuler, découvrir, transférer, montrer, démontrer, impliquer, dramatiser, produire, rapporter, agir, répondre, administrer, actionner, préparer, manipuler…

contraster, connecter, relier, concevoir, corréler, illustrer, distiller, conclure, catégoriser, séparer, résoudre des problèmes, différencier, déduire, conclure, concevoir, subdiviser, calculer, ordonner, adapter.

classer, combiner, constituer, créer,déduire, documenter, écrire, formuler, modifier, organiser, planifier, produire, projeter, proposer, raconter, relater, synthétiser, transmettre.

critiquer, recadrer, juger, défendre, évaluer, valoriser, hiérarchiser le plan, noter, recadrer, réviser, affiner, noter, argumenter, soutenir, faire évoluer, décider, reconcevoir, pivoter.

Comment utiliser les verbes de la taxonomie de Bloom ?

Évaluation du niveau des apprenants

Grâce à la taxonomie de Bloom et à ses verbes, le formateur peut avoir des points de repère pour évaluer le niveau de compétence d’un apprenant : par exemple, est-il capable d’organiser des informations ? Sait-il les hiérarchiser ? Les critiquer ? Les réponses à ces questions permettent au formateur de savoir si les capacités d’analyse et de synthèse de son interlocuteur sont suffisamment développées, et d’adapter sa formation en conséquence.

Planification de séquences et de déroulés pédagogiques

Les catégories de verbes de la taxonomie de Bloom constituent de bons outils de planification des séquences. Ils permettent dans un premier temps de définir des objectifs pédagogiques clairs, de manière à baliser le parcours et en faciliter l’évaluation. Par ailleurs, une séquence, pour être efficace, doit débuter au niveau le plus simple (connaître) et évoluer progressivement vers des niveaux plus complexes (comme la synthèse). La taxonomie de Bloom permet ainsi d’organiser de manière cohérente la succession des séquences d’apprentissage.

Différenciation de l’apprentissage

La différenciation pédagogique est l’adaptation de l’enseignement pour répondre aux besoins individuels des apprenants. Une fois que le formateur a déterminé le niveau de chacun d’entre eux, il différencie les contenus enseignés, en s’appuyant par exemple sur la taxonomie de Bloom. Aux différents groupes de niveaux correspond donc un palier d’objectifs d’apprentissages, avec les verbes qui lui sont rattachés.

Conception d’évaluations

Grâce à la répartition précise des verbes de la taxonomie de Bloom, il est possible de concevoir des évaluations parfaitement en adéquation avec la formation prodiguée, et, de juger de ce qui est acquis grâce aux résultats obtenus.

Ces articles pourraient vous intéresser