Exemple de biais cognitif au travail : la paréidolie

Complétement biaisés est une webserie sur les biais cognitifs, vous pouvez tous les retrouver sur notre chaine Youtube ou à la fin de cette page sur notre blog. Ici nous vous présentons la paréidolie.

Biais cognitif : la paréidolie

Une Paréidolie est un phénomène psychologique, impliquant un stimulus (visuel ou auditif) vague et indéterminé, plus ou moins perçu comme reconnaissable. Ce phénomène peut consister, par exemple, à identifier une forme familière dans un nuage, de la fumée ou encore une tache d'encre, mais tout aussi bien dans un bruit…. Ici, il s’agit de savoir s’il Faut donner une seconde chance à Oscar ? On voit bien que Clem a du mal à prendre sa décision qui est complexe. Elle Hésite et Elle est sans doute à la recherche d’information complémentaire pour prendre sa décision, elle va alors se raccrocher à des informations plus intuitives. Laurent, lui, a repéré une forme dans son café qui ressemble à Oscar le stagiaire. Est-ce un signe ? Clem va reconnaître ce que propose Laurent comme un argument à prendre en considération ! (Ce signe qu’elle voit lui permet alors de donner du sens à son jugement.)Nous pouvons donc dire que ce biais cognitif facilite pour Clem une prise de décision rapide en prenant en compte des données partielles. Cela lui évitant ainsi un raisonnement analytique plus laborieux à mettre en place car devant tenir compte de toutes les informations pertinentes. Il s’agira donc ici de prendre conscience que nous voyons parfois des histoires et des schémas même dans des données aléatoires. Il est important d’être critique vis à vis de ce biais cognitif car ils sont à la base de jugements très souvent erronés.

Après la paréidolie, les autres biais cognitifs de la série complètement biaisés

Ces articles pourraient vous intéresser